POUR LES AMOUREUX DU CANTAL, D’ICI ET D’AILLEURS